Devenir infirmier ou infirmière : le métier, la formation et le financement.

Devenir infirmier ou infirmière : le métier, la formation et le financement.

Au 1er janvier 2015, la France comptait 632 248 infirmiers actifs d’après les dernières statistiques de la DREES (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques).  La réforme du 31 Juillet 2009 relatif au Diplôme d’Etat d’Infirmier (DEI) a permis d’entrer dans le cadre du système LMD et de conférer le grade de licence au DEI. Désormais ce grade permet de poursuivre un parcours en master et en doctorat. Ce diplôme est reconnu dans toute l’Union Européenne.

Comment devenir infirmier ou infirmière ?

Prévenir, guérir et soulager, tel est le résumé du métier d’infirmier. Ce métier dense et riche requiert des compétences innombrables et beaucoup d’attention. Les professionnels sont principalement des femmes (88%) et travaillent majoritairement à l’hôpital public soit 49% des effectifs.

L’emploi infirmier consiste à effectuer des soins de nature préventive, palliative ou curative pour l’amélioration, le maintient et la restauration de la santé. L’infirmier a un rôle de collaborateur important avec l’équipe soignante. Avec l’aide-soignant qui d’ailleurs travaille sous sa délégation, il assure les soins d’hygiène, de confort et de sécurité des patients, et ce quel que soit son lieu d‘exercice.  

Tous les titulaires du diplôme de Baccalauréat ou diplôme équivalent à partir de l’âge de 17ans peuvent s’inscrire au concours d’entrée en Institut de Formation en Soins Infirmiers. Le coût de cette inscription varie entre 70 Euros et 130 Euros. Une fois le concours réussi, l’étudiant devra suivre une formation d’infirmier d’une durée de trois ans. Celle-ci est suivie en alternance dont la moitié du temps passé en institut et la moitié en stages pratiques en milieu intra ou extra-hospitalier. En dernière année d’étude, le futur infirmier devra présenter et soutenir un mémoire devant un jury.

Comment financer ses études infirmières ?

Quelle que soit la filière choisie, le financement des études est sans doute le point le plus important qui requiert une réflexion rigoureuse et anticipée. Nombreux sont ceux qui arrêtent leur formation faute de subvention en cours d’études.

Il est désormais possible de trouver un financement à long terme pour pouvoir subvenir aux besoins relatifs à la formation. Vous pouvez par exemple étudier et travailler en même temps, choisissez plutôt un travail d’appoint typé étudiant comme la restauration rapide par exemple. Les aides financières et prêts bancaires sont aussi des alternatives d’autant plus que les agences bancaires proposent des solutions à taux attractifs et des avantages exclusivement conçus pour les étudiants.

Comments are closed.