La gestion de la comptabilité en Belgique : en interne ou en externe ?

La gestion de la comptabilité en Belgique : en interne ou en externe ?

La loi stipule que la comptabilité d’une entreprise doit être tenue de manière régulière et sincère. Pour la tenue de sa comptabilité, recourir à un expert comptable n’est pas obligatoire sur le plan légal, chaque entrepreneur est libre de choisir, gérer soi-même sa comptabilité ou l’externaliser en la confiant à un expert-comptable. Quels sont les intérêts et les désavantages de chaque solution ?

La tenue de la comptabilité en interne

S’agissant de cette solution, l’entreprise procède à l’enregistrement de ses pièces comptables comme les factures d’achat et des ventes, les relevés des banques, etc. Cela nécessite une gestion rigoureuse de la comptabilité, en particulier, un classement et une numérotation bien organisée des pièces comptables, un plan comptable adéquat à l’activité de l’entreprise, des mises à jour régulières, une technique de saisie efficace, etc.

En interne, la gestion de la comptabilité s’avère moins coûteuse. Toutefois, cela présente des inconvénients. Cette option demande beaucoup de temps de la part du chef d’entreprise qui, en général, s’occupe de la comptabilité s’il s’agit d’une petite entreprise. Ce qui fait qu’il alloue moins de temps aux activités principales de l’entreprise. A la longue, cette situation pourra impacter négativement sur le suivi de ses affaires, entraînant une baisse probable du chiffre d’affaires.

Certaines entreprises recrutent un collaborateur comme un secrétaire ou un comptable pour prendre en charge la tenue comptable. Or, cette solution peut être risquée vu que la tenue de la comptabilité doit être conforme aux règlementations en vigueur.

L’externalisation de la comptabilité

La comptabilité peut être confiée, en partie ou en totalité, à un cabinet comptable Watermael-Boitsfort. Ce dernier peut ne s’occuper que la surveillance comptable ou bien assurer une mission plus complète en établissant les comptes annuels. Dans la majorité des cas, l’entreprise sollicite un expert comptable pour prendre en charge les missions comptables, fiscales, juridiques et sociales.

Après le diagnostic de l’organisation de la société, l’expert comptable établit le plan comptable qui lui est adapté, détermine le rythme de transmission des pièces comptables, réalise les mises à jour régulières des dossiers comptables. Il se charge des déclarations fiscales tout en respectant les délais et prépare les comptes annuels jusqu’à la remise de plaquette à son client.

Faire appel à un expert comptable pour tenir sa comptabilité est avantageux dans le sens où il s’agit d’une profession réglementée qui relève d’un ordre professionnel et soumis par une Code de déontologie, ce qui est un gage de qualité non négligeable. De plus, les experts comptables sont régis par une obligation de conseil, la souscription aux assurances particulières au titre des missions qu’ils exécutent auprès de leurs clients leur est obligatoire.

Pourtant, cette option présente un coût considérable à l’entreprise, les honoraires de l’expert sont souvent très élevés.

Comments are closed.