La gestion de conflit par l’usage de la méditation professionnelle

La gestion de conflit par l’usage de la méditation professionnelle

Muriel Rousseau, experte en médiation professionnelle, doit résoudre toutes les discordes qui ont lieu au sein d’une entreprise, et qui peuvent se terminer au tribunal. Les accusations de harcèlements et les problèmes relationnels entre collègues ont fortement augmenté ces dernières années, contraignant les sociétés à demander l’intervention d’un conciliateur, selon le rapport annuel que le Centre de médiation et d’arbitrage de Paris (CMAP) en juin 2012.

Conflit réel

L’une des récentes affaires, dont la médiatrice, avait en charge, était un conflit qui se déroulait dans une agence de design, entre le département commercial et la branche artistique de la société. Le différend qui animait les deux services s’est transformé en un affrontement entre salariés.

D’après les constations de Murielle Rousseau, « la graduation du conflit s’est faite par étape : cela commence par un retrait d’affect (suppression du « petit bonjour du matin »…), puis une forme d’indifférence s’installe et un phénomène d’exclusion se met en route ». L’affaire s’est poursuivie en la création de clans renforçant les rancœurs personnelles. L’entreprise s’est transformée en un terrain de démonstration de force entre les employés « La commerciale envoyait des mails accusateurs à l’un des créatifs, alors qu’elle était à deux mètres de lui dans un open space. Et elle mettait en copie la direction ! » avait indiqué la spécialiste.

Un procès n’est pas la meilleure solution pour résoudre les conflits, mais il est souvent difficile de s’en passer en cas de divergence pouvant atteindre la solidité de l’entreprise. La CMAP avait choisi Murielle Rousseau pour définir la véritable source du problème. « Il résidait dans l’incapacité de se parler, à rétablir un lien de communication et à donner du crédit aux besoins autres » avait-elle insisté. « Lorsqu’une personne intègre une entreprise, elle est dans une dynamique positive. C’est peu à peu, au contact d’évènements déstabilisant que l’écart se creuse entre la personne dans son « être essentiel” et le comportement qu’elle adopte pour répondre aux sollicitations de son environnement.

Les objectifs d’une médiation

La médiation professionnelle consiste à mettre en lumière les quelques bavures du management comme la quasi-inexistence des réunions et les tâches mal réparties. Consulter sur médiation nantes, les différentes étapes de réalisation d’une médiation professionnelle.

« La médiation nous permet de tomber d’accord sur notre désaccord », s’est exprimé un salarié. D’après la spécialiste, « il faut partir de ses ressources, détecter ses valeurs, ses leviers d’action et l’amener à identifier puis à formuler de manière positive et réaliste ses besoins. Par exemple, le besoin qu’on s’adresse à elle autrement que par mail, celui qu’on lui dise une chose positive, etc. Il est ensuite plus simple de lui demander de se rapprocher de l’autre partie ».

 

Comments are closed.