La vérification des comptes : comment les comptables belges s’y prennent-ils ?

La vérification des comptes : comment les comptables belges s’y prennent-ils ?

En comptabilité, le fait de vérifier l’état des comptes d’une entreprise fait partie intégrante de l’opération de contrôle fiscal. Toutefois, la vérification de comptabilité marque une technique que tout expert du chiffre doit appréhender avec attention. Ce genre d’action est encadré par diverses règles. Pour vous aider à mieux comprendre la procédure à mener le contrôle des comptes, cet article vous proposera une explication complète et détaillée sur ce point.

Vérification de comptabilité : définition

Vérifier les comptes désigne en comptabilité une sorte de contrôle fiscal constitué de diverses opérations. Pour y parvenir, l’expert-comptable à Saint-Gilles, Ixelles, Watermael-Boitsfort ou à Bruxelles doit examiner au long et au large la comptabilité d’une société.

La vérification de comptabilité sert à confronter certaines informations extra-comptables ou matérielles. Le plus souvent, ce sont les impôts (impôts sur le revenu, la taxe sur la valeur ajoutée ou TVA et l’impôt sur les sociétés) qui sont assujettis à ce genre de contrôle.

Le contrôle de comptabilité est un moyen permettant à l’entreprise de justifier la sincérité ou l’exactitude de toutes les déclarations fiscales. Aussi, c’est une façon de réviser éventuellement les impositions déjà établies. Cela peut être une opération de redressement, de rehaussement ou encore de dégrèvements.

En matière de comptabilité d’entreprise, il existe trois formes de vérification des comptes. A savoir :

– La vérification de comptabilité générale,
– Le contrôle comptable ponctuel,
– La vérification-diagnostic.

Le premier point consiste à constater la situation fiscale de la structure dans sa généralité. Cette dernière fera en effet l’objet d’une vérification au regard des impôts

La vérification de comptabilité ponctuelle a pour but d’examiner un impôt. Et la vérification-diagnostic sert à mener une action simplifiée dédiée spécialement pour les PME.

La procédure qu’il faut mener pour vérifier les comptes

En principe, un contrôle fiscal est réalisé sur place au sein des locaux de la société. Par exception, il peut s’effectuer dans les établissements où sont exercées les activités comptables de l’entreprise. Aussi, l’expert-comptable à Saint-Gilles peut tenir la vérification de comptabilité dans un cabinet d’expert-comptable ou au d’un fiscaliste.

Sous certaines conditions, un vérificateur comptable peut emporter quelques dossiers comptables pour parfaire ses missions. En échange, l’entité doit lui en faire sa requête et obtenir une facture détaillée.

Par ailleurs, les contestations du pouvoir du vérificateur des comptes sont composées par l’octroi de droits au contribuable. De ce fait, la société dispose d’un certain nombre de garanties qui sont en général :
– l’émission d’un avis e vérification des comptes,
– l’assistance par un conseil spécial,
– la remise de la charte du contribuable,
– l’annonce des résultats de la vérification fiscale,
– l’indication des résultats financiers,
– la détermination du délai du contrôle,
– l’application de la déduction en cascade si cela s’avère nécessaire.

Comments are closed.