Quelles conditions pour domicilier une entreprise en Angleterre ?

Domiciliation à l'étranger

Domiciliation d'entreprise en angleterre

Quelles conditions pour domicilier une entreprise en Angleterre ?

Domiciliation fiscale d’une entreprise

Lors de la création d’une entreprise, il faut spécifier la domiciliation fiscale choisie. Celle-ci détermine la domiciliation du siège social et permet donc de bénéficier d’une adresse administrative autre que celle de son domicile. Celle-ci figure sur tous les documents officiels permettant de correspondre avec les clients (devis, factures, …), les fournisseurs, et avec les administrations, notamment l’administration fiscale. Cette domiciliation peut s’effectuer en France ou à l’étranger. Le lieu où l’entreprise sera implantée déterminera par conséquent la nationalité de l’entreprise. Ainsi, celle-ci sera régie par le droit du pays concerné : ses lois, sa fiscalité, et les tribunaux compétents en cas de litige.

Domiciliation fiscale d’une entreprise à l’étranger

Pourquoi domicilier une entreprise à l’étranger ? Outre que cela permettra en général à l’entreprise de réduire ses taxes, la domiciliation à l’étranger va offrir une autre vision de celle-ci vis-à-vis de ses clients. En effet, avoir une adresse dans le pays même où une entreprise exporte et démarche de nouveaux clients, donnera à celle-ci une meilleure crédibilité. Par contre, si les activités restent en France et si le gérant réside en France, il est plus que vraisemblable que l’administration fiscale considèrera l’entreprise comme résidente en France et donc sujette aux impôts français.

Domiciliation fiscale d’une entreprise en Angleterre

Les démarches pour la domiciliation fiscale d’une entreprise en Angleterre, destination très prisée actuellement pour sa fiscalité intéressante, sont relativement faciles. Seules, des informations personnelles sur les directeurs et actionnaires seront demandées. Mais il faudra ensuite ouvrir un compte en banque en Angleterre, où dans toute banque sérieuse, la présence physique de tous les directeurs de l’entreprise sera requise. Ensuite, selon les activités de l’entreprise et si le chef d’entreprise n’est pas résident anglais, il faudra obtenir un numéro de TVA. Enfin, il ne faudra pas oublier l’éventuelle gestion des salaires et les déclarations d’impôts. Dans un souci de simplification, il est aussi possible de faire appel à des centres d’affaires domiciliés en Angleterre qui, pour un forfait mensuel, pourront récupérer et transmettre votre courrier.

Leave a Reply

Your email address will not be published.